L’Institut de soins palliatifs de Montréal est fier d’annoncer son projet de recherche inaugural :

Communautés bienveillantes – un modèle de soutien et de soins

L’Institut de soins palliatifs de Montréal, lancé au printemps 2018 à titre de filiale de la Résidence de soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île, vise à faire profiter des bienfaits des meilleurs soins palliatifs disponibles au plus grand nombre de patients et de familles possible par l’éducation, l’échange de savoir et la recherche.

Grâce à un don généreux de la Fondation J.-Louis Lévesque, l’Institut de soins palliatifs de Montréal est ravi d’annoncer le lancement de son premier projet de recherche : Communautés bienveillantes. En collaboration avec plusieurs municipalités de Montréal, ce projet de cinq ans permettra la création de programmes communautaires qui établissent des environnements de soutien et des liens pour les citoyens de tous âges, atteints d’une maladie grave ou à un stade de vie avancé. L’équipe de recherche évaluera l’impact sur la qualité de vie de ces activités communautaires, et les résultats seront partagés afin que d’autres collectivités puissent en bénéficier.

Grâce à la contribution du Fonds de recherche du Québec – Santé qui a permis de faire appel à la communauté de recherche et de mener l’examen du mérite scientifique, le projet a été attribué à une équipe dirigée par Dr Antoine Boivin, Chaire de recherche du Canada sur le partenariat avec les patients et le public à l’Université de Montréal. Composée de chercheurs de l’Université McGill, de l’Université d’Ottawa, de l’Université du Québec à Montréal, de l’Université de Sherbrooke, de l’Université de Bradford (au Royaume-Uni) et d’autres organisations, l’équipe est dotée d’une diversité et d’une expérience exceptionnelles.

Co-design, implantation et évaluation participative de communautés compatissantes dans l’Ouest de l’île et le Centre-Sud de Montréal

L’objectif principal de ce projet de recherche est de cocréer, d’établir et d’évaluer deux communautés bienveillantes dans l’Ouest-de-l’Île et le quartier Centre-Sud de Montréal au moyen de méthodes participatives. Ancré dans une approche recherche-action, ce projet de cinq ans visera initialement à produire une synthèse des connaissances tirées des modèles internationaux actuels et des facteurs de réussite clés et à établir une compréhension plus approfondie des contextes locaux respectifs en vue de la mise en place d’une communauté bienveillante. L’équipe de recherche appuiera cette mise en œuvre par des consultations publiques, une cartographie des ressources locales disponibles et une rétroaction périodique donnée aux acteurs locaux. L’évaluation participative a pour objet de mieux comprendre le processus de mise en œuvre et les résultats proximaux des communautés bienveillantes, exprimés par la qualité de vie des patients, le fardeau des proches aidants et les mesures d’utilisation des services de santé.