Lancement d’une bourse d’études en sciences infirmières et en travail social en l’honneur de Teresa Dellar

La Résidence de soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île est fière d’annoncer la création de la Bourse Teresa-Dellar en sciences infirmières à l’Université de Montréal et à l’Université McGill. Simultanément, la famille de Teresa Dellar et la nouvelle Fondation communautaire Teresa-Dellar parraineront des bourses en travail social dans les deux universités.

Ces bourses seront décernées chaque année à des étudiants ou des diplômés du premier cycle dont le dossier scolaire est excellent et qui ont démontré un intérêt envers les soins palliatifs. Les bourses seront octroyées pour la première fois en septembre 2020.

« Cette initiative s’inscrit dans un programme étoffé de la Résidence pour rendre hommage à notre défunte cofondatrice, Teresa Dellar, a affirmé Dale Weil, directrice générale de la Résidence de soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île. Teresa avait une vision durable et était une véritable pionnière des soins palliatifs communautaires. Elle avait une grande appréciation du rôle des sciences infirmières dans la prestation de soins palliatifs. Par cette subvention, nous poursuivons son engagement à aider un nombre croissant de patients en phase terminale à vivre leurs derniers jours dans le confort et la dignité ».

« Teresa était avant tout porte-parole pour les soins de fin de vie et a toujours maintenu des liens solides avec les équipes de soins infirmiers et de travail social à la Résidence, a souligné Gavin Fernandes, le mari de Teresa. Elle était également titulaire d’une maîtrise en travail social de l’Université McGill et était très fière du rôle que ces professions jouaient dans les soins palliatifs. Notre famille et la Fondation sommes ravis de prendre part à cette initiative avec la Résidence – une initiative qui contribuera à promouvoir la vision de mon épouse ».

« C’est une journée importante pour les étudiantes et étudiants en sciences infirmières et en travail social. Ces bourses assureront aux titulaires des outils et des occasions d’apprendre des pratiques exemplaires dans les soins palliatifs, a expliqué Francine Ducharme, doyenne de la Faculté des sciences infirmières à l’Université de Montréal. Nous sommes heureux d’appuyer la Résidence de soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île et la famille Dellar dans leur engagement envers la croissance professionnelle des étudiantes et étudiants en sciences infirmières et en travail social pour le bénéfice de la collectivité. »

« Nous sommes reconnaissants à la Résidence de soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île et à la famille Dellar de leur soutien aux étudiantes et étudiants de l’Université McGill, a affirmé Antonia Maioni, doyenne de la Faculté des arts à McGill. Il existe une demande importante pour des travailleurs sociaux et des infirmières dans l’ensemble du réseau de santé, et une approche interdisciplinaire est d’une grande pertinence dans le domaine des soins palliatifs. Ces bourses joueront certainement un rôle essentiel dans l’acquisition de connaissances en soins palliatifs chez nos étudiantes et étudiants. »
«