L’Institut se rend à Chisasibi pour partager des connaissances sur les soins de fin de vie
avec les collectivités cries

En novembre 2018, l’Institut de soins palliatifs de Montréal s’est rendu à Chisasibi, à la Baie James, pour partager des connaissances sur les soins de fin de vie avec des collectivités cries. Cette visite de 4 jours s’est faite à l’invitation du Conseil cri de la santé et des services sociaux de la Baie James. Sensible à la nécessité du partage de connaissances en soins palliatifs avec les collectivités des Premières Nations, l’Institut a envisagé la création d’un programme de soins de fin de vie pour les collectivités cries où les ressources en soins palliatifs et en professionnels de la santé sont limitées.

Afin d’aborder des sujets pertinents aux besoins et à la culture des collectivités cries, le programme a été conçu en collaboration avec des dirigeants locaux en santé.

Le programme pour les collectivités cries vise à renforcer les connaissances et les compétences des professionnels de la santé et des travailleurs de soins à domicile qui soignent les patients cris qui souhaitent rester dans leur collectivité, dans leur demeure ou le milieu de leur choix.

À Chisasibi, un total de 28 personnes ont pris part au programme, en majorité des travailleurs de soins à domicile. « D’autres participants peuvent bénéficier de ces séances, a souligné Rose De Angelis. Nous pourrions les présenter à des représentants en santé communautaire, des proches aidants ou des citoyens non-initiés qui souhaitent acquérir une meilleure compréhension des besoins des patients en phase terminale et offrir des soins de fin de vie sécuritaires à la maison. »

L’expérience acquise à Chisasibi permettra de peaufiner les prochaines séances qui seront offertes à huit autres collectivités cries en 2019.